LE CHEVAL DU MAROC – BARBE – HISTOIRE ET TRADITION – MAROC

Le cheval appelé   Barbe  est tout simplement le cheval indigène du MAGHREB. Cette région géographique a été « identifiée » sous ce nom dés le Xème siècle de notre ère par les géographes arabes. Ils l’ont décrite comme formée des pays que l’on appellera plus tard : LIBYE, TUNISIE, ALGÉRIE, MAROC, ESPAGNE, sans oublier la SICILE

 LE CHEVAL DU MAMAROC -  BARBE HISTOIRE ET TRADITION  -  MAROC

LE CHEVAL DU MAMAROC – BARBE HISTOIRE ET TRADITION – MAROC


Le Barbe est une très ancienne race chevaline originaire d’Afrique du Nord, sur un territoire s’étendant de la Libye au Maroc Il est traditionnellement associé aux peuples du Maghreb.
Le nom de la race barbe est tiré du mot berbère, qui signifie “originaire d’Afrique du Nord”.

1. Étymologie phantasia
Les spectacles désignés au Maghreb sous les vocables de laâb el Baroud ou lab-el-baroud , (soit « le jeu de la poudre » ), ou laâb el-kheil (soit « jeu des chevaux », héritent du nom de fantasia suite à une méprise.

Venant, selon une première version du mot grec phantasia (φαντασια), en passant par le bas latin et l’italien et désignant un « spectacle imaginaire », une « faculté de concevoir des images » , ou selon une autre version, du mot d’origine espagnole fantasía signifiant « imagination », mais aussi « vanité, arrogance » , le terme entre dans les parlers marocain et algérien, où il prend le sens de « panache, gloire ».
Selon une autre version, l’utilisation du mot fantasia viendrait d’une confusion entre deux mots en arabe classique construits sur la même racine verbale trilitérale, khayal signifiant « imagination » et khayyal signifiant « cavaliers ».

Le mot a un temps été écrit phantasia.

2. Histoire
Le cheval berbère, barbe ou arabo-barbe, est l’espèce la plus généralement utilisée à cette occasion. Des dessins rupestres datant de la préhistoire attestent la présence de ce cheval en différents points du Maghreb où il fut domestiqué et monté par diverses tribus ou peuples autochtones.
En Algérie, il existerait dans les Aurès une forme de fantasia traditionnelle à un ou deux cavaliers munis de sabres.
1. Dans les Aurès ,
Il y existe trois types de fantasia :
• La fantasia à caractère individuel : Elle comprend un cavalier en tenue traditionnelle équipé d’armements .
• Le deuxième type de fantasia est semi-collectif . Là il s’agit de deux cavaliers avec leurs chevaux .
• Le troisième type de fantasia enfin , est collectif . La troupe est composée de 5 à 10 cavaliers . Le départ est donné par le chef de troupe et la démonstration se joue sur 600 mètres linéaires . Arrivant au milieu du parcours , on donne le signal pour tirer le Baroud .

La Fantasia fait partie du patrimoine et de la Culture Algérienne a besoin d’une bonne prise en charge afin d’être sauvegarder . Le manque de terrain pour la pratiquer reste l’un des principal obstacle à son développement .

Categories:   youtube maroc

Comments

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.